Les joutes de l’écoute

Les joutes de l’écoute, 2017
Pièce acousmatique pour légers ressacs résonants, stéréo

Les joutes de l’écoute est une pièce électroacoustique réalisée à partir de l’enregistrement de variations sonores ayant généré une incapacité à lier une représentation à leur première entente : de légers ressacs battant le fond d’une petite sortie d’évacuation de piscine, et produisant des variations de résonance et de texture singulières. Le premier étonnement à l’entente de ces ressacs s’est porté sur la qualité́ de la régularité́ qui caractérisait ces résonances, si régulières qu’elles ne pouvaient être naturelles, rappelant plutôt la sonorité électronique pouvant être obtenue à l’aide d’un delay à très court intervalle. Cette première entente fut donc un accident au cours duquel j’étais incapable de lier une représentation pour identifier une source. Plus tard est apparu que l’entente de ce son n’était pas neutre mais rebondissait sur une rétention d’écoute d’une œuvre de Bernard Parmegiani intitulée Rêveries, datant de 2007 et particulièrement sur un des premiers sons de cette composition : une basse qui, lors de sa découverte en concert, m’avait immédiatement fait l’impression d’une intonation vocale. L’entente confuse de cette basse impossible à identifier m’avait sidéré. Ces ressacs résonants m’avaient fait entendre un instant les joutes de l’écoute, l’incapacité à décider de l’identité d’une source.